Voile

Le voile est une large bande rectangulaire, fait dans un tissu fin, que la femme pose sur ses cheveux et qui recouvre la tête et le cou. Il semblerait que le terme médiéval pour le voile est la guimple, le terme veil ou vol correspond lui aussi au voile mais dans le costume religieux féminin contrairement à la guimple. speculum-virginum-allemagne-fin-du-12eme-siecle.jpgDans l'imaginaire médiévale, une légende veut que seules les jeunes filles et les prostituées ne portent pas le voile et ont les cheveux libres. Mais quand on voit les sources de la fin du 12ème siècle, des femmes riches et importantes tout comme des paysannes au champ par exemple ne portent pas le voile mais ont lescheveux à l'air ou coiffés (voir figure : Speculum Virginum, Allemagne, fin du 12ème siècle). Il semble donc bien entendu illogique de dire que ces femmes sont des jeunes filles ou des prostituées. C'est pourquoi on peut en conclure que le voile n'est pas le signe d'une condition mais semble plutôt une pièce vestimentaire utilitaire. Il servirait avant-tout à se protéger des intempréries, comme le chaperon et la chape que les femmes ne portent pas encore à cette époque. Cependant il difficile d'affirmer quoi que ce soit au vu du manque de sources textuelles. Les sources iconographiques montrent des voiles tous aussi différents les uns que les autres, tant dans la couleur que dans la forme. On sait que le voile est majoritairement de couleur blanche dans les textes : « La guimple a de son chief ostée qui molt fu deliie e blance ». Sur les enluminures le voile est parfois de couleur mais les textes ne font aucune mention de guimple autrement que blanche.

 

 

EN CONSTRUCTION

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×